Image default
Sante et Beaute

Les TMS, les essentiels à savoir sur ces troubles

À chaque mouvement que nous effectuons au quotidien, on utilise toujours nos articulations, nos muscles et autres pour réaliser nos occupations. Cependant, à force de réaliser des tâches qui soumettent à des actions inadaptées au corps, ces parties du corps finissent par souffrir de douleur appelée les TMS ou les Troubles musculosquelettiques. Ce type de trouble se montre généralement au travail. On constate que de nombreux employés en sont victimes. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont considérés comme étant des maladies professionnelles. Mais qu’est-ce que c’est que les TMS ? On vous dit tout dans cet article.

Les TMS, qu’est-ce que c’est ?

Les TMS ou Troubles musculosquelettiques est le regroupement de l’ensemble des pathologies qui peut atteindre les tendons, les muscles, les articulations, tout ce qui font partie des tissus mous. Et plusieurs parties du corps peuvent être touchées, à savoir les épaules, les mains, les pieds, les poignets, le dos et autres.

Causes

Nombreux peuvent en être la cause. On distingue par exemple les mouvements à répétition. Ceux qui travaillent à la chaîne sont souvent les victimes. Cela se produit, car ce sont les mêmes muscles et articulations qui sont employés. L’autre cause peut être la manutention ou la manipulation d’éléments lourds. C’est parce qu’en réalisant les tâches, la personne fait énormément d’effort pour déplacer l’objet pesant. Mais ce qui aggrave encore plus la situation, c’est le fait que l’action soit de manière continue.

En outre, la raison des TMS peut être l’environnement de travail qui soumet à de mauvaises positions. Une chaise qui ne s’accorde pas à la hauteur de la table oblige les muscles ou le corps à faire plus d’effort. Des positions statiques fait aussi partie des facteurs des TMS, surtout si elles sont réalisées pendant de longues périodes. Ensuite, il y a le déplacement de personne qui pousse à déployer énormément de force surtout si celle-ci pèse lourd. Mis à part tout ceci, la cause des TMS peut être les vibrations engendrées par l’utilisation d’un équipement tel que le marteau piqueur par exemple. Et enfin, il y a le stress. Celle-ci a d’ailleurs la capacité d’empirer la situation. Une formation tms saura vous informer un peu plus sur le sujet.

Conséquences

Pour la personne atteinte

Il faut avant tout savoir que les TMS montrent des signes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille. Parmi ces indices se trouvent les courbatures, les engourdissements, les troubles circulatoires, la raideur articulaire et encore beaucoup d’autres. Les signes peuvent être nombreux, d’autant plus que différentes parties du corps peuvent être touchées. Il serait plus judicieux de vous faire diagnostiquer en cas de malaise ou d’apparition de ces signes indicateurs des TMS. Sans diagnostic précis ou sans trouver une solution rapidement, la douleur que vous ressentirez deviendra permanente. Vous subirez des incapacités fonctionnelles. Ce qui sera pour vous un obstacle pour la réalisation de vos tâches habituelles. Votre qualité de vie sera dégradée.

Pour l’entreprise

Pour une compagnie, l’apparition des TMS conduira petit à petit à sa perte, car l’improductivité régnera. Cela vient en effet du fait qu’en souffrant constamment lors de l’exécution de ses taches, le salarié finit par s’absenter pour pouvoir récupérer. Pourtant, sans une solution adaptée, son absence sera de plus en plus fréquente. Dans ce genre de situation, l’entreprise se doit toujours de poursuivre sa production. Mais avec l’absentéisme fréquent du salarié, d’autres collaborateurs doivent prendre la place de celui qui est victime des TMS. Cependant, l’employé qui servira de remplacement aura à gérer ses taches en plus de celles qu’il remplace. Par conséquent, celui-ci peut également être atteint des TMS étant donné que le stress le submergera et que le corps n’arrivera plus à suivre les efforts requis pour les travaux. De ce fait, plusieurs des salariés seront inaptes. À la longue, les équipes seront désorganisées, et la perte de productivité apparaîtra. Et pourtant, la compagnie sera encore contrainte à des cotisations qui seront très élevées étant donné que les TMS sont considérés comme étant un accident de travail. Tout ceci engendrera un impact négatif considérable. C’est toute la performance ainsi que l’image de la société qui sera touchée. Alors, pour ne pas arriver à de telle extrémité, il n’y a rien de mieux que de prévenir que de guérir.

Les TMS, comment les prévenir ?

Les TMS sont pratiquement présents dans tous les secteurs professionnels. Mais il est tout à fait possible de prévenir ces troubles. Pour se faire, il est recommandé de suivre une formation tms. Cette formation tms apprendra aux dirigeants ainsi qu’aux collaborateurs de gérer leurs stress, de bien organiser leurs tâches et autres pour lutter contre ces troubles. Soulignons que les entreprises qui présentent ces formations tms proposent des formations spécialement adaptées à votre situation au travail. En discutant avec leurs experts, ceux-ci peuvent identifier vos besoins. Ensuite, ils pourront vous fournir des prestations sur mesure.

. Dans ce cas, les formations que vous recevrez seront selon votre situation au travail.

Mis à part cette formation tms, de simples gestes appliqués au quotidien peuvent vous écarter de ces troubles. Tout d’abord, peu importe le type de travail que vous faites, le corps a besoin d’une bonne récupération pour être de nouveau opérationnel pour les prochains travaux. Dans ce cas, commencer par vous accorder tous les jours, une bonne nuit de sommeil. Ensuite, lors de l’exécution de vos travaux, pensez à faire quelques petites pauses pour éviter le travail continu qui ne permet pas à votre corps de reprendre des forces. Profiter de la pause en faisant quelques étirements.

Ensuite, faites en sorte de ne pas rester dans la même position trop longtemps. Pensez à varier vos mouvements ou plutôt vos tâches. Et lorsque vous serez dans votre bureau, il est impératif que celui-ci vous procure une table et une chaise adaptée à votre corps. Il est recommandé d’avoir les pieds au sol en vous asseyant. Si vous passez votre temps à travailler sur une chaise, veillez toujours à maintenir votre dos droit. Encore beaucoup d’autre prévention existe, une formation tms saura vous les lister en détail.

Related posts

Les signes avant-coureurs d’un déséquilibre émotionnel

Claude

Choisir un salon de massage : comment faire ?

sophie

Les conseils pour bien choisir son appareil dermographe

Tamby