Image default
Sante et Beaute

Les signes avant-coureurs d’un déséquilibre émotionnel

Les émotions non digérées, réprimées ou inconscientes ont des impacts sur la forme physique d’une personne. Cela se manifeste généralement d’un sentiment prolongé de malaise, un état de stress variable, une difficulté à trouver le sommeil, une fatigue chronique ou des déséquilibres alimentaires. Le cerveau relie des images ou des situations à ces manifestations qui peuvent profondément perturber le quotidien du sujet. C’est la raison pour laquelle il est important d’identifier ces éléments déclencheurs pour prévenir l’apparition des troubles associés, et les traiter de la meilleure façon possible.

Bien s’observer pour détecter un déséquilibre émotionnel

S’observer permet également à l’organisme de reprendre son rythme et ses capacités naturels. Bien entendu, cela peut sembler difficile, mais seule la personne atteinte est en mesure d’émettre des signaux susceptibles d’alerter son entourage. Il est donc essentiel de se tourner vers ses proches lorsqu’on commence à ressentir les symptômes, d’autant plus qu’un déséquilibre émotionnel naît souvent dans le cercle intime. Si cela n’est pas possible, il est conseillé de s’adresser directement à un professionnel qui est à même d’indiquer la marche à suivre. Il est à noter qu’un déséquilibre émotionnel se distingue du coup de blues ou de la déprime saisonnière par sa durée dans le temps.

Des spécialistes ont mené des recherches qui ont permis de mettre point des méthodes d’observation et de libération de charge émotionnelle dont l’objectif est d’aboutir à un diagnostic fiable. Parmi ces méthodes d’observation figure l’intégration par les mouvements oculaires (IMO) et la technique d’identification des peurs inconscientes (TIPI). On retiendra notamment comme indicateurs d’un déséquilibre émotionnel le fait d’être toujours sur la défensive ou d’être excessivement critique, et ce quelle que soit la situation à laquelle la personne est confrontée.

Etablir un bilan en médecine alternative pour traiter un déséquilibre émotionnel

Diverses techniques de médecine alternative ont été développées pour permettre aux personnes atteintes de retrouver le bien-être. La naturopathie repose sur l’hygiène de vie, tandis que l’acupuncture, qui est issue de la tradition chinoise, consiste à travailler sur les « méridiens » du corps à l’aide de fines aiguilles plantées sur les points stratégiques. L’hypnothérapie permet de se libérer de mauvaises habitudes, alors que la sophrologie se base sur le contrôle de la respiration pour maîtriser les émotions. Quelle que soit la technique choisie, un bilan préliminaire est requis pour que le praticien puisse définir les objectifs et quantifier l’effort à fournir.

La méthode Quertant, qui consiste à opérer une rééducation neurologique et sensorielle, est également reconnue comme étant une discipline de médecine alternative efficace contre les déséquilibres nerveux. Cela consiste à exploiter le lien existant entre les nerfs optiques et le système nerveux central. Comme pour les autres techniques, une thérapie par la méthode Quertant, qui est composée d’exercices visuels, commence nécessairement par un bilan.

Related posts

Les bienfaits des oméga 3 que vous devez absolument connaître

Claude

Les avantages d’un thermomètre frontal numérique

Laurent

Comment utiliser efficacement un tapis d’acupression pour soulager les douleurs abdominales ?

Laurent