Image default
Maison et Jardin

Les bénéfices d’isoler les combles

Le comble est un ensemble constitué par la charpente et la couverture. Pour réduire la consommation du chauffage, il faudra isoler les combles afin d’empêcher l’air chaud de s’échapper dans le toit. Cet article explique les techniques appliquées pour éviter ces déperditions de chaleur dans les combles.

Quelques notions de comble perdu et les bénéfices d’une isolation

Un comble perdu est considéré comme la pièce non habitable du grenier se trouvant entre la charpente et la toiture. La plupart de temps, cette pièce est moins étroite que les autres pièces de la maison et souvent le comble est utilisé par de nombreuses personnes. Isoler ce comble perdu est néanmoins très important pour avoir un confort thermique durant toutes les saisons et réaliser des économies d’énergie.

Il est aussi bénéfique d’isoler les combles perdus que ce soit dans le cadre d’une construction ou de travaux de rénovation pour conserver la chaleur de la maison. L’isolation est une étape incontournable parce qu’elle permet de conditionner la performance des systèmes de chauffage, le bon fonctionnement des appareils de ventilation et une meilleure étanchéité des bâtiments.

Pourquoi l’isolation des combles est-elle primordiale ?

Il est important d’isoler les combles pour des raisons d’économie d’énergie. Lorsqu’une maison est moins isolée, l’air chaud remonte dans le toit et s’échappe considérablement. Il faudra que le chauffage utilise beaucoup de puissance électrique pour réchauffer l’air et apporter un confort thermique dans la maison. Cette utilisation fréquente et permanente du chauffage fait augmenter la consommation d’énergie du foyer. Ainsi, ce dernier doit payer une énorme somme pour régler les factures d’énergie. Mais si le foyer met en œuvre un travail d’isolation simplement dans ces combles, il réduit ses consommations énergétiques et réduit le coût à payer en facture d’électricité.

En outre, une isolation des combles  apporte un confort thermique à l’intérieur de la maison. La température dans la maison est toujours hygiénique quel que soit la saison qui se succède.Ce genre de travail est donc primordial que ce soit dans une maison neuve ou en rénovation.

L’isolation des combles perdus est une des priorités que les occupants de la maison doivent envisagés. Que ce soit en vrac, en panneaux ou en rouleaux, les matériaux à choisir dans cette isolation doivent être très performants. L’isolation thermique par une laine à souffler est une meilleure solution et plus appropriée car elle répond à toutes les configurations de toiture, en neuf ou en rénovation.

Les meilleures méthodes pour isoler les combles

Pour bien isoler les combles perdus, il est essentiel tout d’abord de bien choisir les bons matériaux qui réunissent une bonne résistance et une conductivité thermique.Ensuite, il serait mieux de faire appel à des professionnels pour cette isolation car lui seul aurait les compétences et connaît les principales techniques. Il peut y avoir plusieurs méthodes pour isoler les combles perdus à savoir l’isolation des combles perdus par soufflage, l’isolation par panneaux et l’isolation par rouleau.

Le premier procédé est facile étant donné qu’il est rapide, nécessite peu de main d’œuvre et surtout recommandé en rénovation. L’isolation par soufflage consiste tout simplement à souffler sur le plancher des combles le matériau isolant en vrac avec un équipement pneumatique et un  tuyau. Ici, il serait plus adapté d’opter pour la laine de roche.

L’isolation des combles perdus par panneaux consiste par ailleurs à installer un pare-vapeur sur toute la surface du plancher. C’est la meilleure méthode pour les combles perdus contenant des solives en bois ou en béton. Ici, il vaut mieux choisir comme matériau isolant la laine de verre, le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé ou encore le polyuréthane.

Enfin, le troisième procédé est l’isolation des combles perdus par rouleaux. Cette technique est plus appropriée lors d’une construction neuve que d’une rénovation. Cependant, il faut que les combles perdus soient faciles à accéder avec une possibilité d’aménagement ultérieur. Ce genre de travail nécessite le respect les prescriptions de mise en œuvre du Cahier des Prescriptions Techniques du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB).

Les différents isolants pour une isolation des combles

Il existe différentes sortes d’isolants s’adaptant à la mise en œuvre d’une isolation des combles. La laine de roche et la laine de verre sont sans nul doute les plus utilisées par les professionnels. Ce sont des excellents isolants thermiques et acoustiques et très utilisés que ce soit en construction et en rénovation. Ils sont très performants, économiques et faciles à poser. La laine de verre est la plus appréciée par les ménages français. Plus de 75% des foyers français sont équipés de cet isolant grâce à son très bon rapport qualité-prix.

Les produits synthétiques comme le polyuréthane et le polystyrène font aussi parties des meilleurs isolants pour une isolation des combles.Ces mousses synthétiques offrent une bonne isolation pour les combles perdus.

En dernière option, les laines minérales sont également d’excellents isolants pour un projet d’isolation des combles. Elles sont très efficaces pour boucher les ponts thermiques qui font échapper l’air chaud dans la toiture. Elles sont aussi utilisées pour isoler les combles aménagés et pour renforcer l’isolation acoustique.

Les aides financières dans les travaux d’isolation

Quand on décide de réaliser des travaux d’isolation dans une habitation, plusieurs aides et subventions peuvent être accordés aux propriétaires. Elles sont de différentes sortes en fonction des matériaux isolants, de la durée des travaux mais surtout selon les techniques d’isolation. Les aides peuvent aussi être locales ou nationales et sont dans le but de couvrir une partie très importante des travaux pour l’amélioration du confort thermique du logement. De nombreuses aides et subventions pour les travaux d’isolation sont attribuées pour chaque foyer grâce à la loi Pinel si on projette d’améliorer l’isolation de ses combles.Le crédit d’impôt pour la Transition Energétique ou CITE par exemple offre une réduction de coût des dépenses d’équipements et de main d’œuvre directement de ses impôts sur le revenu. C’est aussi le cas de l’aide de l’ANAH ou Agence nationale de l’habitat et de l’Eco prêt à taux zéro.

 

 

Related posts

Fenêtres de toit : beaucoup de lumière pour un nouvel espace de vie

Christophe

Gagnez du temps avec des spécialistes en nettoyages et conciergerie

Hugo Web

Quelle serrure choisir pour sécuriser sa maison?

Irene