Image default
Gastronomie

Les conseils pour sublimer la recette du Mojito

La recette du Mojito a connu plusieurs évolutions au cours des siècles. Agrémenté, magnifié, sublimé, le Mojito se prête à toutes les déclinaisons plus gourmandes, plus douces ou plus relevées, selon les goûts de chacun. Vous trouverez, dans les lignes qui suivent, les conseils pour réussir toutes vos recettes de Mojito.

Le choix du rhum

La recette originale du Mojito utilisait du tafia : du rhum industriel obtenu à partir de résidus de sucrerie. Le tafia n’était pas aux goûts de tous en raison de sa puissance et a alors été remplacée par du rhum cubain. Si vous n’aimez pas ce type d’eau-de-vie, vous pouvez utiliser du rhum blanc ou du rhum brun pour faire les meilleures recettes de Mojitos. Un conseil : le rhum vieux sublime le cocktail avec son goût intense. Pour plus de douceur, optez pour la liqueur. Le gin apporte davantage de saveurs et de parfums pour ravir les papilles.

Comment obtenir un cocktail bien fruité ?

Le citron vert, me diriez-vous, est l’essence même du Mojito. Oui ! Mais vous avez le droit de remplacer les rondelles de citrons verts par des morceaux de fraises, d’ananas, d’abricots, de la chair de fruit de la passion ou d’autres fruits exotiques. N’hésitez pas à faire des mélanges de fruits. Votre cocktail n’en sera que plus gourmand. Ces petites bouchées offriront plus de fraîcheur à votre boisson, en plus des couleurs pour le plaisir des yeux. Vous n’oublierez pas le jus de citron vert pour ne pas dénaturer la recette.

Bien préparer les feuilles de menthe

La recette d’origine de Mojito contient des feuilles et des tiges de menthe indienne, appréciée pour son arôme intense. Vous pouvez utiliser de la menthe poivrée, avec une émanation un peu moins corsée mais bien rehaussée. La menthe donne le côté rafraîchi à la boisson. Vous pouvez varier les plaisirs en utilisant des feuilles de basilic à la place des feuilles de menthe. Cette déclinaison de la Maison La Maury est exquise et originale. Contrairement à ce que l’on a tendance à penser, les feuilles (et les tiges) de menthe ou de basilic ne doivent ni être pilées ni être écrasées. Une pression dans la paume de la main suffit pour faire ressortir les meilleurs arômes. Attention les extraits de menthe (ou de basilic) trop écrasés apportent de l’amertume à la boisson.

La glace pilée, un ingrédient irremplaçable !

La glace pilée est un des ingrédients indispensables pour une recette de Mojito réussie. Vous pouvez créer toutes les versions de Mojito qui vous plaisent en échangeant les autres ingrédients de base contre d’autres produits. Cependant, sans glace pilée, vous ne réussirez jamais à retrouver la fraîcheur gourmande de ce cocktail. Ce composant est donc irremplaçable. Le pilage doit se faire dans les règles de l’art. Pas assez écrasée, la glace peut gêner et compromettre le plaisir de la dégustation. Trop écrasée la glace fond et affadit la boisson. Juste avant de servir les verres, sortez le sac de glaçons et frappez le tout avec un pilon. Les morceaux de glace doivent être ni trop fins ni trop gros.

Related posts

Comment choisir une tireuse à bière ?

sophie

Pourquoi choisir un restaurant étoilé pour son rendez-vous d’affaires ?

Claude

Un bon café matinal pour une meilleure journée

Laurent

Quels types de cafetières choisir pour faire son café ?

Laurent

Pourquoi déjeuner dans un restaurant gastronomique ?

Claude