Image default
Loisirs et Divertissements

Escape game : les éléments importants à savoir sur ce jeu

Le jeu de grandeur nature qu’est le jeu d’évasion appelé également en anglais escape game connaît un franc succès international. Tout ce que requiert le jeu c’est avoir une excellente capacité d’observation, un bon raisonnement et un peu de capacité physique. Ce jeu semble être un jeu très sérieux, mais il procure en effet de grands divertissements accompagnés d’émotions très vives.

 

Qui peut jouer à ce jeu

Le jeu d’évasion peut être joué par quasiment tout le monde, petit, jeune et adulte. Cependant, il existe une tranche d’âge à respecter concernant les enfants, car certains scénarios ne leur sont pas encore adaptés. Pour profiter de l’escape, vous pourrez aller en famille, entre amis ou entre collègues. Il vous suffit de choisir le meilleur endroit ayant plusieurs salles d’escape game à disposition, comme escape game 91 par exemple.

 

L’âge pour s’aventurer dans l’escape game

Généralement, la tranche d’âge minimum pour jouer au jeu d’évasion est de 8 ans. Passer cet âge, les jeunes ainsi que les adultes peuvent naturellement y jouer autant qu’ils le voudraient.

 

Le but du jeu

Le but du jeu est simple, s’échapper de l’endroit où votre équipe et vous êtes enfermés. Vous serez retenus dans une pièce cloîtrée pendant au moins une heure, à moins de trouver la solution pour vous libérer. Autrement dit, le jeu d’évasion soumet une soixantaine de minutes pour trouver le chemin. Donc, chaque équipe doit à tout prix relever chaque obstacle pour parvenir à se libérer de sa prison. Soulignons que le fait de ne pas respecter ce laps de temps ne signifie pas que vous allez rester emprisonner pendant un bout de temps. Il est possible de quitter le jeu à tout moment, mais vous n’aurez pas la satisfaction ou la fierté d’avoir pu réussir la mission. Le but est certainement d’atteindre la sortie, mais même si cela n’a pas été possible, vous aurez tout de même passé de bons moments entre familles ou entre amis. D’ailleurs, l’idée de l’escape game est avant tout de divertir.

 

Nombre de participants

Les joueurs du jeu d’évasion peuvent être de 2, 3, 4, 5 voire même 8 ou 10 mais à de rares occasions. L’idée est de se livrer à des jeux en équipe pour plus de fun comme on dit. Le fait que vous soyez nombreux vous permettra de faire un gain de temps car vous aurez plusieurs points de vue pour trouver la solution à chaque problème. D’ailleurs, cela favoriserait la cohésion de votre équipe qu’il s’agisse de familles, d’amis ou de collègue de travail.

 

Le processus du jeu

En entrant dans la salle de jeu, les participants rencontreront le maître des lieux appelé game master. Celui-ci expliquera l’intérêt du jeu. De plus, il accompagnera les joueurs à travers des caméras interposées. Ceci pour leur servir de guides quand la situation leur semblera inextricable.

Le lieu où les participants vont s’introduire est une pièce qui est décorée suivant des thèmes divers et qui est habilitée selon l’histoire exposée. Les thèmes souvent rencontrés dans une salle d’escape game tournent autour des prisons ou des maisons hantées. Concernant l’histoire, il se pourrait que l’équipe tombe sur des romans policiers palpitant comme le présente l’escape game 91, des scènes dans le moyen âge ou bien des scènes d’horreur. Tout dépend de l’histoire choisie par les équipiers. Les joueurs feront face à des séries d’énigmes, d’indices qui les mèneront à chaque fois à des actions logiques pour atteindre l’objectif. Cet objectif pourrait être la découverte d’un trésor ou l’élucidation des affaires de meurtre. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’atteindre l’objectif défini signifie la clé pour la porte de sortie ou la liberté. Cependant, le délai des missions est pour certain très long et pour d’autres très court. Ceux qui trouvent que le temps est long sont les personnes qui ont absolument réussi la mission. Dans ce cas, toute votre équipe sortira en vainqueur et le master vous adressera bien évidemment ses félicitations. D’ailleurs, vous en profiterez pour discuter des faits marquants de la mission. Quant aux personnes qui ont trouvé le délai assez peu sont les équipes qui ont laissé écouler les soixantaines de minutes sans avoir pu atteindre l’objectif de la mission. Même si votre équipe et vous n’avez pas triomphé, vous avez tout de même bénéficié d’une bonne aventure. Après votre échec, le master game se chargera de vous ouvrir la porte et lorsque vous serez face à lui, partagez vos sensations et vos difficultés lors du jeu. Il se pourrait qu’il vous montre certaines astuces pour réussir chaque impasse. Ainsi, vous découvrirez les erreurs qui vous ont retardés.

Quoi qu’il en soit, le jeu d’évasion est un moment d’aventure et de joie qui mérite qu’on l’immortalise avec une photo. Cela tombe bien, car les salles de jeux rendent ceci possible.

 

Type de joueur dans une escape game

Comme l’escape game séduit pratiquement tous les pays, de nombreuses salles de jeu ont accueilli des milliers de joueurs. Ce qui a montré plus d’une personnalité en plein aventure. Voici donc, les types de joueurs souvent rencontrés lors du jeu d’évasion :

Le chef

C’est le capitaine qui dicte souvent ce que son équipe doit faire. Il ne peut pas s’empêcher de tout prendre en main, à commencer par les résolutions de l’énigme, les ouvertures des cadenas et même les gestes et actions que doit faire son équipe.

Le nerveux

C’est celui qui panique depuis le commencement du jeu, surtout à la vue de l’heure qui ne reste plus que quelques minutes. Ce genre de personne ne reste souvent figé sans pouvoir aider, car il se met à stresser lors d’une énigme ou de chaque obstacle à passer. Ce participant peut même être terrorisé à la vue de chaque mise en scène surtout pour un scénario basé sur des films d’horreur. Ce joueur possède sans doute ses atouts, mais il va falloir que ses coéquipiers l’aident à se calmer pour reprendre ses esprits.

Le testeur

On parle ici du testeur de cadenas. À la vue de ce dispositif, il se met aussitôt à essayer des combinaisons différentes en se basant sur des lettres qu’il a trouvées dans la pièce par exemple. Et même s’il n’a pas pu recueillir les codes adaptés, il tentera avec des codes au hasard. En général, le testeur arrive à sa fin, mais il ne partage pas des moments de réflexion avec ses coéquipiers.

Le touriste

C’est le joueur qui s’est sûrement laissé influencer par ses amis et qui est venu dans la pièce comme par hasard. C’est celui qui n’a aucune idée de ce qu’il fait là, il se mettra donc à questionner à chaque fois ses amis des réels objectifs pour sortir du lieu. Il se mettra même à demander ce qu’il gagnera en remportant le jeu.

 

Related posts

Organiser un EVJF dans un hôtel, les avantages à en tirer

Laurent

L’hoverboard : un jouet pour tout le monde.

Laurent

Les bienfaits ou les avantages des jeux de société

Tamby