Image default
Maison et Jardin

Comment entretenir vos canalisations externes en hiver

Avec l’hiver qui ne va pas tarder à arriver avec la chute de la température estivale, entretenez dès à présent vos tuyauteries sanitaires pour éviter les mauvaises surprises. Voici donc quelques conseils judicieux pour limiter au maximum le gel de vos tuyaux de canalisation en hiver. Un moyen sûr et simple pour éviter des dépenses inutiles en plomberie. Le point.

Les faits qui se présentent

Pendant la saison froide hivernale, l’eau dans les tuyauteries gèle dans la partie exposée à la rigueur du climat. Si le thermomètre descend au-dessous de zéro, la structure des tuyaux commence à se fendiller sous l’action de la pression de la glace. Et il peut arriver plus tard, en pleine saison chaude que le tuyau en question éclate subitement en provoquant une inondation chez vous !

Pourtant, il est facile de pallier cet inconvénient en prenant de mesures nécessaires avant l’arrivée de l’hiver. Il faudra protéger les canalisations et tuyaux extérieurs afin que le froid extérieur n’ait aucun effet sur eux. Les avis d’un plombier paris expérimenté comptent beaucoup dans ce cas, lui seul peut décider sur les moyens adéquats à utiliser, qui sont fonction de votre installation sanitaire. L’utilisation d’antigel n’est pas recommandée pour les profanes, car il y a sur le marché plusieurs types de ce produit qui sont proposés par les vendeurs. Parmi eux, il est dangereux d’utiliser les antigels chimiques qui peuvent avoir une mauvaise répercussion sur l’environnement et la nappe phréatique.

Ce qu’il faut faire expressément

Dès que la température commence à tomber en automne, il faut penser à protéger les canalisations tant extérieures qu’intérieures de l’action du gel avec le matériel adéquat. La première chose à faire est d’armer vos tuyauteries et canalisations extérieures contre le froid. Pour cela, isolez les tuyaux et les robinets externes avec des tubes d’isolation en mousse.

Lorsque vous prévoyez une absence prolongée en hiver, il faut vider complètement toutes les eaux contenues dans les canalisations à l’aide du robinet de vidange de l’installation de plomberie sanitaire. Au cas où il n’y a pas de robinet de purge, augmentez l’isolation des tuyaux, ainsi que le compteur principal avec une housse spécifique. Le coffrage du compteur devra aussi dans une pièce qui ne gèle pas.

Les canalisations intérieures, à protéger efficacement

Il faut aussi penser à protéger les tuyaux situés à l’intérieur de la maison contre le gel, surtout dans les locaux non chauffés. Les plus concernés concernent les tubes calorifuges conduisant le fluide caloporteur responsable de l’alimentation en eau chaude des radiateurs secondaires. La prestation d’un plombier paris est vivement conseillée pour isoler ces types de tuyaux. Une mauvaise isolation de ces tubes occasionnera une déperdition énergétique entraînant une surconsommation liée au chauffage intérieur.

Ceci concerne spécialement aussi toute la tuyauterie dans les garages, les vides sanitaires, les combles ou les greniers accessibles. L’artisan professionnel pourra vous conseiller sur les matériaux idoines qui serviront à mieux isoler ces canalisations non chauffées. Généralement, on utilise le polystyrène expansé ou de la laine minérale pour l’occasion. Leur mise en place sera exécutée par le professionnel pour plus de sécurité.

Related posts

Meubles et lampes décoratives, trouvez de super prix!

Hugo Web

Comment choisir son volet roulant ?

Irene

Comment choisir un lit parapluie ?

Tamby