Image default
Non classé

Fabriquer un récupérateur d’eau de pluie

Chaque année, la consommation d’eau en moyenne d’un habitant français par jour est de 150 litres. Parmi cette eau utilisée, si vous remplacez l’eau du robinet par une source naturelle comme l’eau de pluie, une partie de cette eau pourrait être économisée. Grâce à un récupérateur d’eau, vous pouvez recueillir l’eau de pluie. Entre autres, vous pouvez fabriquer votre propre récupérateur d’eau vous-même avec un peu de matériel.

Quels sont les matériels nécessaires pour fabriquer un récupérateur d’eau de pluie ?

Vous avez besoin d’un baril en plastique avec un couvercle. Vous pouvez vous en procurer sur Internet. Demandez également auprès des coopératives agricoles, des agriculteurs ou dans les magasins de jardineries. Vous pouvez également opter pour un tonneau en bois ou un bidon. Même une grande poubelle pourrait faire l’affaire. Tout dépend du matériel à votre disposition, de vos besoins et de l’espace disponible pour mettre en place votre récupérateur d’eau de pluie. À part le baril en plastique, vous avez également besoin d’un morceau de moustiquaire. Ce dernier pourrait être remplacé par une passoire avec des trous très fins ou par un grillage à maille étroite. Il vous faut encore un robinet avec filetage, un ruban adhésif pour l’étanchéité, un petit anneau de caoutchouc que vous devez insérer sur la partie filetée du robinet. Cet anneau est un plus pour l’étanchéité. N’oubliez pas le coude en plastique ainsi que le tuyau de jardinage.

Comment procéder à la fabrication du récupérateur ?

Pour commencer à fabriquer votre récupérateur, nettoyez d’abord l’intérieur du baril. Sectionnez le couvercle du baril afin de faire un trou d’environ 20 centimètres de diamètre. Le trou doit être assez large pour récupérer tout le flux d’eau qui passera sur votre gouttière. Installez et immobilisez le morceau de moustiquaire pour couvrir tout le trou. Il servira de filtre pour bloquer les feuilles et les petites bêtes qui pénètrent dans le baril. Utilisez des écrous ou des boulons pour la fixation. Sur la base du baril, percez un autre trou de 10 centimètres pour y introduire le robinet. Choisissez un bon emplacement pour qu’il ne soit ni trop haut, ni trop bas. Enroulez du Téflon tout autour du tréfilage du robinet et fixez ce dernier dans le trou que vous avez percé dernièrement.

En haut du baril, vous devez également faire un trou pour installer le coude en plastique. Il servira d’écoulement pour le trop-plein d’eau. Pour choisir l’endroit où sera écoulée l’eau, vous pouvez fixer un tuyau en plastique au coude. Vous pouvez même raccorder un second baril. Choisissez bien l’emplacement de votre récupérateur d’eau pour anticiper le risque de débordement lors d’un trop-plein. Pour terminer, installer le baril en dessous de votre gouttière. Pour que l’eau de votre gouttière arrive bien dans l’entrée de votre baril, faites des ajustements de la gouttière. Vous pouvez couper un petit bout et ajouter un coude à l’extrémité. Surélevez votre barrique avec des parpaings pour avoir un maximum de pression. Cela vous permettra également de placer un arrosoir sous le robinet. Vérifiez la stabilité du baril pour qu’il ne tombe pas. Vous avez maintenant entre vos mains un récupérateur d’eau de pluie prêt à vous servir. Après plusieurs usages, n’oubliez pas de vérifier de temps en temps la propreté du baril. Ôtez les feuilles et les débris qui obstruent l’entrée du baril. Videz l’eau lorsque l’hiver arrive afin qu’elle ne gèle pas et abîme votre récupérateur d’eau.

Related posts

Comment bien choisir un chauffe-plat ?

Irene

Les différentes sortes de machine à café avec ses bienfaits

Irene

Comment détrôner le cheval de Troie sur son ordinateur ?

Laurent